Non, nous n'avons pas adopté d'animal à poils !

Non, je n'ai pas changé M. Archibald non plus !

Oui, j'ai simplement fini un tricot commencé à l'hiver... destiné à me réchauffer lors des journées fraîches !

Et je choisis le jour où le thermomètre affiche 25° à l'ombre pour vous le présenter... allez comprendre !

C'est à dire qu'aujourd'hui j'avais l'âme créative et je voulais me coudre un petit haut... mais vu l'heure c'est mission impossible (j'ai râté la première sieste et la deuxième est en cours...), ce sera pour demain peut-être !
Du coup, pourquoi pas sauter sur l'ouvrage en cours... ah ah ah ! en cours, voià le grand mot ! il ne restait plus qu'à couper les fils !!

Ce tricot mérite bien son surnom... il a pourri la maison pendant la confection : il perd ses poils ! "mais comment se fait-il qu'on ait tous ces moutons ??" demandait l'HOMME... "aucune idée" (imaginez la moue innocente !).

Voilà donc la bête à poils :

... il pique

Poilu1Modèle La Droguerie (sans les poches : trop de torsades, tue la torsades... et pas uniquement parcequ'on a la flemme... pas notre genre ici ;-)

... il gratte

Poilu2Laine Trappeur de plassard

... il est large d'épaules

Poilu3

... viril comme je les aime ;-)

Poilu5
Photo sans effet pour le vrai rendu du coloris violine

Allez, on n'est pas à une contradiction près, direction la terrasse et la chaise longue... avec le tricot en cours (qui risque de ne plus aller aux twins une fois fini... et s'il va, on va prier pour que les soirées soient fraîches !)

☆☆☆ Profitez bien du soleil ! ☆☆☆